Conseils d'élèves

Que fait le conseil d'élèves?

Le Conseil d’élèves est un regroupement d’élèves élus dans chaque école participante encadré par Jeunesse TNO qui se rencontre une fois par semaine afin d’organiser des activités mensuelles se rattachant aux thèmes suivants : l’aide aux plus démunis, les échanges interculturels avec les diverses communautés des Territoires du Nord-Ouest et toutes autres activités qui se rapportent aux domaines scolaire, social et culturel.

C'est tout?

Le conseil d’élèves agis également comme Comité journalistique en collaboration avec Radio Taïga et le journal l’Aquilon. Il a donc également pour tâche de créer ou maintenir le journal scolaire; de faire des entrevues et couvrir des évènements qui se produisent à l’intérieur de l’école et dans la communauté et faire le montage de ses entrevues et reportages dans les différents médiums proposés afin de les publier sur la page Youtube de Jeunesse TNO, à Radio Taïga et dans les pages du journal l’Aquilon.

Créer et encadrer dans votre école un Conseil d’élèves élus qui se rencontrera une fois par semaine, afin d’organiser des activités mensuelles, en lien avec les objectifs du « Par et Pour les jeunes » de la Fédération de la Jeunesse Canadienne-Française, touchant les thèmes suivants:                            

  • L’aide aux plus démunis;
  • Les échanges interculturels avec les diverses communautés des Territoires du Nord-Ouest;
  • Toutes autres activités qui seront déterminées par les jeunes.

Créer un Comité journalistique en collaboration avec Radio Taïga et le journal l’Aquilon qui se rencontrera une fois par semaine. Ce comité aura pour tâche de:

  • Créer un journal scolaire;
  • Faire des entrevues et couvrir des évènements qui se produisent à l’intérieur de l’école et dans la communauté;
  • Faire le montage de leurs entrevues et reportages dans les différents médiums proposés;
  • Publier la version vidéo de leurs entrevues sur la page Youtube de Jeunesse TNO;
  • Faire jouer une version audio de leurs entrevues à Radio Taïga;
  • Publier une version textuelle de leur travail dans le journal l’Aquilon;